SantéVaccins

Le vaccin AstraZeneca change de nom

Le vaccin AstraZeneca change d’étiquetage, d’emballage, de nom et s’appelle désormais Vaxzevria mais le vaccin reste le même !

Un nouveau nom pour un nouveau départ ? Le vaccin du laboratoire suédo-britannique AstraZeneca, pris dans la tourmente ces dernières semaines, a décidé de changer de nom, d’étiquetage et d’emballage, rapporte The Brussels Times. Le contenu du flacon reste le même, mais le vaccin s’appelle désormais Vaxzevria, a annoncé l’agence suédoise de médecine Läkemedelsverket sur la base des données de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le changement de nom a été approuvé par l’EMA le 25 mars, suite à une demande de la société.

AstraZeneca n’a pas encore communiqué sur les raisons de changement de nom de son vaccin, mais ce changement intervient alors que ce mois-ci, plusieurs pays avaient suspendu l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca par crainte qu’il ne provoque des caillots sanguins, parfois mortels. Jeudi 18 mars, l’Agence européenne des médicaments (EMA) l’avait jugé « sûr et efficace » et la vaccination avec AstraZeneca avait alors pu reprendre dans de nombreux pays, dont la France. Toutefois, la semaine dernière, l’Agence française du médicament avait confirmé un risque « rare » de thrombose et avait rapporté « deux décès » entre le 12 et le 18 mars, dont celui d’un étudiant en médecine nantais mort le 18 mars plusieurs jours après avoir été vacciné avec AstraZeneca.

Des craintes subsistent encore concernant ce vaccin. Ainsi, ce mardi, Berlin et Munich ont décidé de suspendre la vaccination avec AstraZeneca pour les moins de 60 ans. En France, la Haute autorité de Santé en France recommande d’utiliser le vaccin d’AstraZeneca chez les 55 ans et plus.


Partagé par http://www.lapilulerouge.fr Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas celles de La Pilule Rouge.

Via
EXOPORTAL
Source
La voix du nordTHe Brussels Times

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page